Deutsch | Español | English | 简体中文 | 日本 | にほん

Temperature Monitoring in Primary Metals Processing

Brasage de l’aluminium (sous atmosphère contrôlée (CAB) ou sous vide)

Le brasage de l’aluminium consiste à assembler définitivement différents composants par fusion d’une couche d’enrobage (cladding) dont la température de fusion est largement en dessous de celle des composants à assembler. L’enrobage se trouve généralement entre les pièces à assembler. L’assemblage est chauffé à une température comprise entre 580 et 615 °C permettant au "cladding" seul de fondre. L’opération peut se faire dans une enceinte sous atmosphère contrôlée (CAB Controlled Atmosphere Brazing) ou sous vide.

Besoin d'application 

La difficulté tient à ce que la température doit être maintenue dans une plage très étroite (10 à 20 °C) durant un temps donné pour obtenir une brasure parfaite. Si la température sort de cette plage durant le temps de brasage, les pièces assemblées seront rebutées ou devront être repréparées pour une nouvelle opération. La température de brasage doit être mesurée et enregistrée pour assurer la qualité et la traçabilité de l’opération. La mise en place de nouvelles fabrications nécessitant de nouveaux réglages est grandement facilitée par l’utilisation de "recettes" impliquant température et vitesse de ligne.

Avantages pour le client 
  • Maintien de la qualité de la fabrication et des performances du procédé par un contrôle régulier du profil thermique du four
  • Détection des points chauds ou froids dans les charges des fours sous vide ou dans le travers du convoyeur dans les fours sous atmosphère contrôlée
  • Détection précoce de dérives dans le procédé permettant une action corrective avant que la qualité de la fabrication n’en soit affectée.
Solutions de création de profils thermiques
  • Conception unique pour résister à l’environnement particulièrement hostile rencontré dans les fours à atmosphère contrôlée (ambiance acide due au flux de brasage)
  • Solution 'insulation free' innovante pour les fours sous vide, éliminant l’opération de dégazage et le risque d’affecter la qualité de la brasure ou de détériorer le système de pompage par la présence de fines particules de matériaux isolants
  • Procédé de contrôle statique ou SPC (Statistical Process Control) qui, appliqué à l’historique des données, permet d’anticiper l’apparition d’un problème.

En savoir plus sur les solutions Fluke Process Instruments pour cette application